RÉFÉRENCES

À l'honneur:
l'expérience britannique de Fineline

Clive Wall

En septembre 2016, Fineline Global a acquis la société britannique Exception VAR Ltd, une société prospère dont les ventes annuelles dépassent 12 millions de USD et qui dispose d'une base de clients enviable. L'association de cette société avec Fineline Global UK, déjà établie, a donné naissance à Fineline VAR Ltd.

Pour la direction et le personnel de VAR, cette association a apporté de nombreux changements. Le plus important étant le changement de scène de VAR : la société britannique travaillant localement fait désormais partie du plus important fournisseur européen de circuits imprimés.

Dans cet entretien, Clive Wall, directeur général d'Exception VAR, partage son expérience au sein de la société pendant cette période de transition essentielle vers le marché international.

Q: Comment l'acquisition a-t-elle affecté VAR en termes de ressources et de personnel ?

Clive: L'un des grands avantages à intégrer la famille Fineline est de pouvoir offrir une assistance locale à tous nos clients internationaux. Cela a permis à Fineline de capitaliser et de se développer dans toutes les régions. Pour de nombreux clients internationaux, nous avons proposé un seul point de commande, ce qui leur a permis de réduire le nombre de leurs fournisseurs et donc de respecter leurs indicateurs clés de performance. Avec une assistance locale dans chaque pays, ils ont augmenté les niveaux de service et l'assistance technique et commerciale. C'est une situation gagnant-gagnant pour toutes les parties concernées.

Par exemple, même si nous étions déjà présents en Asie, immédiatement après notre rachat par Fineline, nous avons eu accès aux importantes ressources de l'équipe de gestion de la chaîne logistique de Fineline. Notre bureau Fineline de Dongguan, dirigé par Danny Chen, emploie plus de 60 personnes travaillant sur les devis, les relances, la logistique, la qualité, la technique et la gestion des fournisseurs. Pouvoir disposer de ces ressources nous a instantanément bénéficié.

Q: Pouvez-vous nous citer quelques défis que vous avez rencontrés après l'acquisition?

Clive: Nous travaillions avec des sociétés britanniques, dont les gérants avaient généralement grandi au sein du marché britannique des circuits imprimés, la plupart sans expérience plus large du commerce international. Le basculement soudain vers un propriétaire étranger a suscité quelques appréhensions. Fineline attendait-elle du Royaume-Uni qu'il fonctionne comme la Russie, Israël, l'Allemagne et les nombreux autres pays ? La société accorderait-elle de la valeur au marché local ? Y aurait-il des problèmes culturels et des pressions associées à la pensée de groupe?

Mais la philosophie de Fineline est "Penser mondial, être local ". L'idée est donc surtout de rester une société locale tout en étant soutenu par la force d'une société internationale. Et ce ne sont pas seulement de belles paroles, ce principe a été appliqué. Le réseau international a renforcé notre présence locale au-delà de nos espérances.

Q: Dans quelle mesure les processus existants ont-ils été influencés? Quels types de changements avez-vous dû mettre en place?

Clive: De nombreux fournisseurs de circuits imprimés parlent d'assurance qualité et d'inspection dans leurs propres entrepôts, mais la véritable valeur est d'effectuer l'assurance qualité et l'inspection sur le site de fabrication des circuits imprimés. Grâce aux ingénieurs de processus itinérants et aux équipes d'inspection sur place de Fineline, nous offrons désormais une véritable valeur ajoutée à la source. Cela a permis de simplifier nos opérations au sein du Royaume-Uni et d'atteindre les meilleurs niveaux du marché en termes de qualité et de livraison.

La différence la plus flagrante a peut-être été nos relations avec les usines. J'ai passé deux décennies à visiter les usines en Chine, mais l'expérience avec Fineline est unique. Les relations sur plusieurs niveaux opérationnels, la transparence et la coopération sont particulières. Les relations qu'entretient Fineline sont clairement l'une des raisons qui expliquent son succès.

Q: En combien de temps VAR et Fineline ont-elles été prêtes à se lancer?

Clive: L'installation du nouveau système informatique a débuté un mois après l'acquisition. Nous avons dû gérer les problèmes initiaux évidents que la majorité des installations informatiques rencontrent, mais en l'espace de deux mois, l'avantage du système sur mesure est bientôt devenu flagrant.

Le système informatique est conçu sur mesure pour la vente de circuits imprimés, il est flexible dans chaque domaine du système. Également très efficace, il assure un processus fluide pour gérer le traitement des devis et commandes de nos clients. La veille économique disponible offre une bonne visibilité et des données fiables et en temps réels qui permettent d'avoir un aperçu immédiat de chaque partie de nos opérations. En tant qu'outil de gestion, il est fantastique, pour les rapports destinés aux clients, il est excellent.

Q: Quel est votre avis personnel quant à l'acquisition?

Faire partie de la grande équipe de direction de Fineline a été une belle expérience et la possibilité de participer à des réunions de gestion régulières permet de discuter de manière approfondie, de partager des idées et de coordonner les activités internationales.

La société est évolutive, et le fait d'être impliqué dans les développements, pas seulement celui des opérations au Royaume-Uni, mais au niveau international, permet de profiter de l'envergure, de la force et de l'avant-gardisme de Fineline.